Association reconnue d'utilité publique depuis 1922

La personne humaine dans le respect de sa dignité, la solidarité et le bien commun, sont nos valeurs premières.

Notre action vise à faire accéder les personnes à leurs droits en les considérant comme des partenaires ; refusant l'assistanat et dans un souci permanent de prévention, les personnes que nous accompagnons ne sont pas objets, mais sujets de notre action. Nous travaillons à faire avec les personnes, et non simplement pour elles.

Le projet Santé Précarité du Diaconat Protestant se concrétise par des permanences médicales et psychologiques auprès des demandeurs d’asile et d’une manière générale des personnes en grande précarité, à Valence et à Montélimar.

Les équipes pluridisciplinaires font face à une demande croissante, amenant à de nouveaux projets et à une collaboration renforcée avec les acteurs de santé du département.

Les missions de l'accueil santé pour les demandeurs d'asile

Les missions des équipes de l’Accueil santé de notre association se déclinent autour de trois axes :

  • Les consultations
  • Les actions de santé publique
  • La communication

Les professionnels de santé interviennent dans le cadre des CADA (Centres d’accueil des demandeurs d’asile) de Valence et Tournon-sur-Rhône, mais aussi d’asile.com, le dispositif d’hébergement d’urgence du Diaconat Protestant, et des CAO d’Allex et de Valence.

Ils défendent des valeurs éthiques qui intègrent avec bienveillance l’acceptation inconditionnelle de l’autre et le respect des différences culturelles.

Lors des consultations, priorité est donnée au dépistage, au traitement et au suivi des pathologies, ainsi que des maladies chroniques. Les femmes enceintes et les enfants en bas âge sont eux orientés vers des services adaptés.

Les actions de santé publique concernent la prévention de pathologies contagieuses telles que le VIH ou la tuberculose, ainsi que les vaccinations.

Enfin, la partie communication se traduit par la participation de notre association aux réseaux de santé du territoire drômois.

  

Les missions de l'accueil santé pour les demandeurs d'asile

Une équipe de
professionnels
bénévoles
et impliqués

EN SAVOIR PLUS

L’équipe soignante de l’Accueil santé est composée exclusivement de professionnels intervenant à titre bénévole, à savoir :

  • Huit médecins
  • Neuf infirmières
  • Deux psychothérapeutes
  • Une pharmacienne
  • Une secrétaire médicale salariée assure la coordination.

Cette équipe engagée et à l’écoute assure des permanences médicales au CAO Allex, le lundi de 9h à 17h, et dans les locaux d’Asile.com, le mardi et le mercredi de 14h à 17h, le jeudi de 9h à 12h et de 14h à 17h.

Des permanences de psychothérapeutes ont également lieu le mercredi matin au CAO et le jeudi matin à Asile.com.

Ce dispositif exige une collaboration étroite avec les travailleurs sociaux du Diaconat Protestant, comme avec le service social de l’hôpital de Valence, les personnes accueillies n’ayant pas d’accès aux soins.

Une équipe de professionnels bénévoles et impliqués

Un travail efficient
en réseau
pour développer
l’offre de soins

EN SAVOIR PLUS

Sur les 1 800 consultations assurées chaque année par l’Accueil santé, plus de 500 concernent des primo-arrivants, c’est à dire des personnes qui sont au début de leurs démarches de demande d’asile en France.

En situation de grande précarité, elles n’ont pas de droits ouverts à l’Assurance maladie et ne peuvent donc pas entrer dans un parcours de soins standard.

L’Accueil santé intervient d’une manière générale auprès des personnes sans couverture sociale, ou dont l’ouverture des droits est retardée en raison du manque de médecins généralistes.

Certaines pathologies nécessitent des partenariats particuliers. C’est le cas, par exemple, de la collaboration avec le réseau Valériane de l’hôpital de Valence, qui accompagne avec une attention toute particulière les femmes enceintes précaires et vulnérables.

Pour faire face à un grand besoin de soins dentaires, le Diaconat Protestant projette la mise en place de solutions généreuse et humaines, telles les consultations dentaires bénévoles. En effet, les demandeurs d’asile souffrant de problèmes dentaires sont actuellement orientés vers le service L’Entraide ou vers des dentistes de ville, cependant débordés.

Le travail en réseau avec les acteurs de santé du territoire est un impératif pour le Diaconat Protestant afin d’améliorer la prise en charge des personnes en situation de précarité.

L’Accueil santé renforce ainsi sa collaboration avec l’hôpital de Valence et participe à l’élaboration d’un réseau de santé mentale pour les migrants.

Un travail efficient en réseau pour développer l'offre de soins

La santé des personnes en errance avec l'Entraide

Les exclus des soins sont également des personnes en grande précarité, accueillies dans le cadre du service L’Entraide, à Valence et à Montélimar. Là encore assurées par des professionnels bénévoles, les actions menées par l’Accueil santé se concrétisent par des permanences d’accès aux soins trois demi-journées par semaine, par une permanence hebdomadaire de soins bucco-dentaires, mais aussi par une action de soutien psychologique.

Le service bénéficie également, pour les médicaments, d’une officine interne, dont l’approvisionnement est assuré par Pharmacie humanitaire internationales. Il a encore la possibilité de délivrer des « bons pharmacie ».

Ces aides du quotidien, cet engagement, s’accompagnent d’une démarche plus globale d’accès et d’accompagnement aux soins, et particulièrement pour les personnes qui sont dans une situation de renoncement, pour lesquelles se soigner n’est plus une priorité.

Au 26 rue de la Pérouse à Valence, l’Entraide est un  lieu d’accueil inconditionnel, où chacun trouve respect, écoute et bienveillance pour être relancé sur le parcours de l’accès aux soins et pouvoir s’adresser à d’autres acteurs valentinois de la santé.

Plus de 540 consultations sont menées chaque année par le service l’Entraide.

Une approche bienveillante et humaine en santé globale

EN SAVOIR PLUS

Le Diaconat Protestant a initié fin 2018 une expérimentation sur l’approche en santé globale, qui prend en compte le lien corps-esprit.

Les 22 personnes bénéficiant des séances collectives et individuelles mises en place apprennent à trouver en elles des ressources pour gérer mal-être, émotions envahissantes, pulsions d’addiction…

Techniques de relaxation et de respiration ou encore exercices énergétiques aident les personnes accompagnées à retrouver leur autonomie, à se reconnecter avec la confiance en soi, et à reprendre leur place d’actrices de leur vie pour agir sur leur santé.

Une approche bienveillante et humaine en santé globale

Les permanences médicales à Montélimar, une présence engagée

EN SAVOIR PLUS

L’Accueil santé de notre association est également assuré par l’Entraide Montélimar avec chaque semaine dans les locaux du 14 chemin de Géry :

  • Trois permanences de soins,
  • Une consultation primo-arrivants,
  • Une consultation infirmière,
  • Une permanence psychothérapeute,
  • Une permanence kinésithérapeute et
  • Une permanence en médecine complémentaires

Les personnels de santé travaillent en étroite collaboration avec les travailleurs sociaux, ce qui permet une prise en charge globale des personnes en très grande précarité.

En 2018, plus de 1 600 personnes, hommes, femmes et enfants, ont consulté l’Accueil santé de l’Entraide Montélimar.

Cette fréquentation toujours en augmentation, ainsi que les problématiques psychologiques et psychiatriques, soulignent l’importance des partenariats développés par le Diaconat Protestant avec les autres acteurs de santé du territoire.

Notre association plus que jamais engagée, impliquée et fidèle à ses valeurs humaniste envisage de son côté l’élargissement des plages horaires et l’ouverture de nouvelles permanences, notamment en ophtalmologie et en gynécologie.

Les permanences médicales à Montélimar, une présence engagée